Mise au point

Retentissement de l'hétérogénéité intratumorale sur le diagnostic histopathologique et moléculaire

Mis en ligne le 02/07/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,53 Mo)
» L'importance actuelle de la détection des anomalies moléculaires pour la prescription de thérapies ciblées dans de nombreux cancers exige une meilleure connaissance de l'hétérogénéité intratumorale. Le diagnostic anatomopathologique et les caractéristiques morphologiques d'une tumeur sont une première approche de cette hétérogénéité, reflétée par la complexité croissante de la plupart des classifications des cancers. Les outils moléculaires modernes de plus en plus sensibles et puissants accentuent cette nécessité afin, d'une part, d'identifier les anomalies oncogéniques majeures susceptibles de devenir la cible de nouveaux traitements et, d'autre part, de ne pas méconnaître des anomalies plus rares, portées par des clones tumoraux minoritaires mais impliquées dans l'apparition d'une résistance au traitement.
auteurs
Pr Marie-Christine COPIN

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Centre de biologie-pathologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fabienne ESCANDE NARDUCCI

Médecin, Biologie médicale, Centre de biologie-pathologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie générale
thématique(s)
Anatomopathologie,
Radiothérapie
Mots-clés