Dossier

Thérapies ciblées dans les gliomes de bas grade de l'enfant : BRAF et après

Mis en ligne le

Mis à jour le 02/06/2017

Auteurs : J. Grill, C. Rigaud, S. Abbou

  • Les gliomes de bas grade pédiatriques sont, sur le plan génétique, le plus souvent des maladies monogéniques, c'est-à-dire qu'elles trouvent leur origine dans une anomalie unique et que très peu d'autres altérations d'exons sont associées. La plupart des altérations répertoriées entraînent l'activation de la voie des MAPK (mitogen-activated protein kinases). On est donc tenté de penser qu'une thérapeutique ciblée adaptée a de fortes chances d'être efficace dans ces pathologies. Néanmoins, ces tumeurs sont d'une grande hétérogénéité clinique que n'explique pas la simplicité supposée de leur oncogenèse lorsque l'on se fonde sur les anomalies génétiques décrites jusqu'ici.
Liens d'interêts

J. Grill déclare avoir les liens d’intérêts suivants : bourse de recherche de Bristol-Myers Squibb, Roche et Novartis.

Les coauteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Jacques GRILL

Médecin, Pédiatrie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Charlotte RIGAUD

Médecin, Pédiatrie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Samuel ABBOU

Médecin, Pédiatrie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Pédiatrie
thématique(s)
cancer
Mots-clés