Dossier

L'immunothérapie dans les tumeurs rares

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : N. Girard

  • L'immunothérapie ciblant les points de contrôle de la réponse immunitaire est devenue un standard de traitement pour les cancers bronchiques avancés et métastatiques, et modifie les algorithmes de prise en charge dès la 1re ligne thérapeutique. L'immunothérapie a également été évaluée dans les tumeurs intrathoraciques rares, avec des problématiques et des enjeux spécifiques.
    Dans le mésothéliome malin pleural, l'immunothérapie a été évaluée principalement en lignes avancées, avec des agents ciblant PD-1. L'essai CheckMate-743 démontre en 1re ligne l'intérêt de l'association nivolumab + ipilimumab.
    Dans les tumeurs thymiques, l'immunothérapie est généralement contre-indiquée dans les thymomes et ne constitue pas une option thérapeutique standard pour les carcinomes thymiques. L'inclusion de patients dans les essais cliniques en cours est ainsi le principal message pour notre pratique clinique.
Liens d'interêts

N. Girard déclare avoir desliensd’intérêts avec AstraZeneca, BMS, Boehringer Ingelheim, MSD, Pfizer, Roche (advisoryboards), AstraZeneca, BMS(créditsderecherche institutionnels), Amgen, AstraZeneca, BMS, Boehringer Ingelheim, Eli Lilly, MSD, PfizeretRoche(symposiums).

auteur
Pr Nicolas GIRARD
Pr Nicolas GIRARD

Médecin
Pneumologie
Institut du thorax Curie-Montsouris, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
thématique(s)
Immunothérapie
Mots-clés