Mise au point

Les marqueurs tumoraux, des examens vintage

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : C. Audigier-Valette

  • Les recommandations des sociétés savantes et de la Haute Autorité de santé sont claires : “Il n'existe pas d'indication pour le dosage de marqueurs tumoraux sériques, que ce soit pour le dépistage, pour le diagnostic ou pour le suivi” [1]. Et pourtant, nous voyons encore des patients arriver à nos consultations avec des résultats de marqueurs tumoraux avant même le diagnostic ou encore des interrogations de leur part sur la possibilité d'une surveillance de leur pathologie par la réalisation de marqueurs tumoraux. Les marqueurs tumoraux sont donc des examens vintage qui n'ont plus lieu d'être dans la prise en charge du cancer bronchique, surtout après l'avènement de la biologie moléculaire et l'introduction de la biopsie liquide, dont les développements permettront de préciser les stratégies thérapeutiques pour nos patients.
Liens d'interêts

C. Audigier-Valette déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Novartis, Roche (essais cliniques, en qualité d’investigateur principal) ; AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, MSD, Pfizer, Roche, AbbVie, FoundationOne, Takeda (activités de conseil) ; AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, Pfizer et Roche (conférences et invitations, en qualité d’intervenant).

auteur
Dr Clarisse  AUDIGIER-VALETTE
Dr Clarisse AUDIGIER-VALETTE

Médecin
Pneumologie
Centre hospitalier Sainte-Musse, Toulon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique
Mots-clés