Dossier

Place des thérapies ciblées en périopératoire dans les CBNPC localisés

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : A. Chour, M. Duruisseaux

  • Plusieurs essais ont évalué la place des ITK-EGFR en périopératoire dans le CBNPC avec mutation EGFR de stade IB à IIIA.
  • Les essais de phase III évaluant les ITK-EGFR de 1re génération erlotinib et géfitinib en adjuvant montrent un bénéfice sur la survie sans rechute sans bénéfice sur la survie globale.
  • L'essai ADAURA montre une diminution importante du risque de rechute avec un traitement adjuvant par osimertinib pendant 2 ans après chirurgie plus ou moins chimiothérapie adjuvante comparativement au placebo. Les résultats de survie globale sont en attente. L'ampleur du bénéfice observé en survie sans rechute (HR = 0,20 ; IC99,12 : 0,14-0,30 ; p < 0,001) pose la question de l'intérêt d'un traitement adjuvant par osimertinib.
Liens d'interêts

A. Chour déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

M. Duruisseaux déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche, BMS, MSD, AstraZeneca, AbbVie, Takeda, Boehringer Ingelheim, Pfizer, Nanostring et Blueprint.

auteur
Dr Michaël DURUISSEAUX
Dr Michaël DURUISSEAUX

Médecin
Pneumologie
Hôpital Louis-Pradel, hospices civils de Lyon, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
Mots-clés