Dossier

Quoi de nouveau en immunothérapie ?

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : C. Audigier-Valette

  • Dans le domaine de l'immunothérapie, les congrès 2020 ont largement communiqué sur les données de survie actualisées à long terme qui représentent un réel espoir de guérison (PACIFIC pour le durvalumab et KEYNOTE-024 pour le pembrolizumab). On découvre aussi deux nouvelles molécules d'immunothérapie en 1re ligne évaluées en phase III, le cémiplimab et le sugémalimab, mais également de nouvelles combinaisons prometteuses telles que l'association antiangiogénique et immunothérapie sans oublier l'évaluation des mécanismes de résistance aux inhibiteurs des points de contrôle de l'immunité avec les 1ers résultats de l'étude PIONeeR Biomarker montrant l'importance d'identifier les biomarqueurs de résistance primaire/secondaire à l'immunothérapie, surtout avec l'arrivée des nouvelles molécules et du passage quasi systématique à l'immunothérapie en 1re ligne (en monothérapie ou combinée à la chimiothérapie).
Liens d'interêts

C. Audigier-Valette déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Novartis, Roche (essais cliniques, enqualité d’investigateur principal) ; AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, MSD, Pfizer, Roche, AbbVie, FoundationOne, Takeda ( activités de conseil) ; AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, Pfizer et Roche (conférences et invitations, enqualité d’intervenant).

auteur
Dr Clarisse  AUDIGIER-VALETTE
Dr Clarisse AUDIGIER-VALETTE

Médecin
Pneumologie
Centre hospitalier Sainte-Musse, Toulon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
thématique(s)
Immunothérapie
Mots-clés