Dossier

Les thérapies ciblées

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : L. Ulmer, A.B. Cortot

  • Les thérapies ciblées constituent le traitement de référence de 1re ligne des CBNPC avancés chez environ 20 % des patients. Si les résultats présentés à l'ASCO® cette année ne vont pas immédiatement modifier les pratiques, ils permettent d'imaginer et de dessiner l'algorithme thérapeutique de demain. Chez les patients avec mutation EGFR, la question du traitement postosimertinib reste centrale. L'association de lazertinib et amivantamab ou le nouvel anticorps conjugué anti-HER3 patritumab-déruxtécan (HER3-DXd) apportent des premiers résultats très encourageants. Chez les patients avec mutation KRAS G12C, les données biologiques permettent d'affiner le profil des patients qui tirent bénéfice du sotorasib, à travers l'analyse des altérations associées de STK11 et KEAP1. Dans les CBNPC avec altération de MET, le capmatinib et le tépotinib confirment leur activité, de même que le pralsetinib et le selpercatinib dans les CBNPC avec fusion de RET. Enfin, le suivi sanguin des altérations ALK effectué dans l'étude CRWON semble ouvrir de nouvelles possibilités de suivi des patients et de prédiction du bénéfice lié au lorlatinib en 1re ligne.
Liens d'interêts

L. Ulmer déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

A.B. Cortot n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Lucie ULMER

Médecin, Pneumologie, CHU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Alexis CORTOT

Médecin, Pneumologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique
thématique(s)
THÉRAPIE CIBLÉE
Mots-clés