Dossier

Tumeurs épithéliales thymiques : actualités et recommandations diagnostiques

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : N. Piton

  • Les nouveautés apportées par la 5e édition de la classification des tumeurs thoraciques établie par l'OMS en 2021 sont minimes.
  • Les altérations moléculaires récemment identifiées sont en accord avec la classification en cours. Elles ne présentent principalement à ce jour qu'un intérêt scientifique, car seules quelques anomalies ciblables ont été mises en évidence.
  • Le carcinome micronodulaire avec hyperplasie lymphoïde est maintenant considéré comme un sous-type de carcinome épidermoïde thymique. Son principal diagnostic différentiel est le thymome micronodulaire à stroma lymphoïde.
  • Le thymome microscopique et le thymome sclérosant ont disparu de la classification OMS.
  • En cas de tumeur du thymus, le groupe RYTHMIC recommande la réalisation systématique des immunomarquages AE1AE3, p63, CD5, CD20 et TdT. En cas de suspicion de carcinome thymique sont ajoutés CD117 et GLUT1.
  • Après exérèse, il convient d'évaluer le stade de toute tumeur thymique selon la classification de Masaoka-Koga modifiée par l'ITMIG en 2011, et la classification proposée par l'IASLC/ITMIG et adaptée par l'ITMIG en 2017. L'utilisation d'outils de pathologie numérique est ici particulièrement indiquée.
  • Tout patient suspect de thymome ou de carcinome thymique doit faire l'objet d'une RCP régionale ou nationale dans le cadre du réseau RYTHMIC, selon les recommandations de l'INCa.
Liens d'interêts

N. Piton déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca et Boehringer Ingelheim et faire partie du groupe RYTHMIC.

auteur
Dr Nicolas PITON

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
CHU de Rouen, Rouen
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique
Mots-clés