Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Étude de phase I/II d'une association cabazitaxel + abiratérone dans les cancers de la prostate métastatiques résistants à la castration

Mis en ligne le 16/06/2017

Auteurs : P. Beuzeboc

Lire l'article complet (pdf / 153,12 Ko)

L'enregistrement dans les cancers de la prostate métastatiques résistants à la castration de 6 traitements spécifiques, dont 2 cytotoxiques (docétaxel et cabazitaxel), 2 hormonothérapies de nouvelle génération (acétate d'abiratérone, enzalutamide), 1 immunothérapie (sipuleucel T) et 1 radiothérapie métabolique (radium 223), va conduire, dans les prochaines années, à évaluer différentes combinaisons ou séquences pour optimiser les résultats.

Le cabazitaxel reste efficace après acétate d'abiratérone (1) et, de façon plus générale, après l'utilisation d'une hormonothérapie de nouvelle génération (2).

C. Massard (3) vient de confirmer dans une étude de phase I que la combinaison de cabazitaxel (25 ­mg/­m2/­21 jours) et d'acétate d'abiratérone (1 000 mg/­j) et de prednisone (10 ­mg/­j) pouvait être utilisée aux doses standard (4). Les données pharmacocinétiques montrent que l'abiratérone ne modifie pas la clairance d'élimination du cabazitaxel.

Le schéma a pu être poursuivi pour une médiane de 7 cycles sans qu'apparaissent des signes de toxicité tardive non attendus. Les doses de cabazitaxel ont dû être diminuées chez 24 % des patients. Rappelons que 2 essais récents de phase III, FIRSTANA et PROSELICA (5), ont montré qu'une dose de cabazitaxel de 20 ­mg/­m2 n'était pas inférieure en termes de survie globale.

Commentaire. Ces données de sécurité d'emploi sont importantes pour les futurs essais thérapeutiques évaluant cette association dans le cadre d'études stratégiques. Une étude de phase II ­d'expansion est en cours pour évaluer l'efficacité de la combinaison.

Références

1. Al Nakouzi N, Le Moulec S, Albiges L et al. Cabazitaxel remains active in patients progressing after docetaxel followed by novel androgen receptor pathway targeted therapies. Eur Urol 2015;68(2):228-35.

2. Pezaro CJ, Omlin AG, Altavilla A et al. Activity of cabazitaxel in castration-resistant prostate cancer progressing after docetaxel and next- generation endocrine agents. Eur Urol 2014;66(3):459-65.

3. Massard C, Mateo J, Loriot Y et al. Phase ­I/­II trial of cabazitaxel plus abiraterone in patients with metastatic castration-resistant prostate cancer (mCRPC) progressing after docetaxel and abiraterone. Ann Oncol 2017;28(1):90-5.

4. de Bono JS, Oudard S, Ozguroglu M et al. Prednisone plus cabazitaxel or mitoxantrone for metastatic castration-­resistant prostate cancer pro- gressing after docetaxel treatment: a randomised open-label trial. Lancet 2010;376(9747):1147-54.

5. de Bono J, Hardy-Bessard AC, Kim CS et al. Phase III non-­inferiority study of cabazitaxel 20 ­mg/­m2 versus cabazitaxel 25 ­mg/­m2 in patients with metastatic castration-resistant prostate cancer previously treated with docetaxel (PROSELICA). ASCO® 2016 : abstr. 5008.

Liens d'interêts

L'auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Philippe BEUZEBOC
Dr Philippe BEUZEBOC

Médecin
Radiothérapie
Hôpital Foch, Suresnes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie,
Urologie
thématique(s)
Prostate
Mots-clés