Vocabulaire

Organe

Mis en ligne le 30/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 560,15 Ko)

Pleins jeux ! Dans quelque église ou quelque cathédrale, les grandes orgues délivrent leurs fusées de cristal, la subtile alchimie de leur métallurgie semble s'accorder à la présence de quelque démiurge, qu'il soit dieu pour Platon ou diable chez Rabelais, quelque thaumaturge célébré dans une liturgie, presque une orgie de sons, une énergie telle que votre organisme se sent frôlé par l'allergie au sacré…

Diable ! Quel tournis ! Pourquoi avoir créé cette courte dramaturgie ? Quel est son objectif ? Peut-on espérer qu'une clé, autre que musicale, nous délivre son mystère ? Oui ! Et cette clé, double clé même, la voici : “werg” ou “worg”. Qu'est-ce ? Werg ou worg font partie de ces petites unités de sens communes aux langues indo-européennes qui ont donné naissance à des termes possédant le même gène.

La racine indo-européenne “werg” ou “worg” signifie travail. Elle a donné “work” en anglais, “werk” en allemand. En grec, “werg” et “worg” ont produit “ergon”, “ourgos”, associées à l'idée de production. “Organon” apparaît ensuite et désigne un instrument de travail ou de chirurgie et, pour Aristote, un élément du corps. Les ouvrages de logique du même Aristote sont rassemblés depuis des siècles sous ce titre : Organon. Bel instrument pour l'esprit !

auteur
M Jean-Joseph JULAUD

Professeur de français, écrivain, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine générale