Dossier

Pourquoi combiner inhibiteurs de points de contrôle immunitaire et inhibiteurs des tyrosine kinases dans la prise en charge des cancers génito-urinaires ?

Mis en ligne le 30/09/2020

Auteurs : C. Helissey

  • La prise en charge des tumeurs urologiques a été révolutionnée ces dernières années avec l'émergence des inhibiteurs des tyrosine kinases, notamment ceux ciblant l'angiogenèse, puis avec l'essor de l'immunothérapie. Cependant, le pronostic des patients métastatiques reste sévère. Ainsi, de nouvelles stratégies thérapeutiques doivent être développées. La combinaison des inhibiteurs de tyrosine kinases et de l'immunothérapie est basée sur un rationnel biologique. Différentes combinaisons ont été évaluées ; elles présentent un net bénéfice clinique pour les patients et deviennent le nouveau standard dans la stratégie thérapeutique.
Liens d'interêts

C. Helissey déclare avoir des liens d’intérêts avec Sanofi, Roche, Janssen, Astellas, AstraZeneca.

auteur
centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie
Mots-clés