Tumeurs rares en urologie : deuxième partie

Mis en ligne le 10/12/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 615,63 Ko)
Cette deuxième partie du dossier consacré aux tumeurs rares urologiques est à garder précieusement sur vos étagères. Il fait la synthèse des tumeurs rares de la prostate, du testicule, de l’urètre et du pénis. Le rôle de l’anatomopathologiste est primordial afin de bien caractériser ces tumeurs, souvent difficiles d’interprétation sur le plan histologique. Des relectures sont nécessaires et le recours aux experts anatomopathologistes est recommandé afin d’éviter des errements diagnostiques et une prise en charge hasardeuse.
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale