Congrès/Réunion

24e séminaire du Groupe d'étude sur le sevrage tabagique (Gest) - Paris, 7 et 8 janvier 2016

Mis en ligne le 17/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 839,67 Ko)

Presque un quart de siècle d'existence pour le Groupe d'étude sur le sevrage tabagique (Gest), créé pour offrir aux professionnels un espace d'échanges, de formation et de motivation des équipes spécialisées en tabacologie ! Pour ces journées, organisées avec le soutien de GlaxoSmithKline et de Pierre Fabre Healthcare, avec la collaboration de la fondation Gilbert-Lagrue, le Gest aura réuni, pour la vingt-quatrième année, les professionnels impliqués en tabacologie et dans l'aide à l'arrêt du tabagisme autour d'un programme riche et qui, par ses ateliers pratiques, a effectivement permis l'échange autour des expériences professionnelles. Une fidélité au “compagnonnage des origines qui perdure tout en se renouvelant”, comme le définissait le Dr Jean Perriot, pneumologue-tabacologue (dispensaire Émile-Roux, Clermont-Ferrand).

Exercice obligé … − et incontournable ! −, la revue des articles intéressants publiés dans l'année sur le sujet, présentée par le Dr Gérard Peiffer , pneumologue-tabacologue au centre hospitalier régional de Metz. Avec, en préliminaire, ce constat (toujours) plus inquiétant : d'une part, le tabac tue 2 fumeurs sur 3 , ce qui est beaucoup plus important qu'attendu, comme on l'a découvert dans une étude de large cohorte australienne portant sur près de 205 000 sujets, menée par Emily Banks , Grace Joshy , Marianne F.Weber et al. D'autre part, il est reconnu responsable de 15 nouvelles pathologies, s'ajoutant aux 21 déjà recenséesparmi lesquelles le cancer de la prostate (pour lequel on enregistre 2 fois plus de rechutes chez les fumeurs) et la cirrhose hépatique (sans surconsommation d'alcool, bien sûr), comme on a pu le lire dans une étude de Brian D. Carter, Christian C. Abnet et Diane Feskanich .

auteur
centre(s) d’intérêt
Addictologie
thématique(s)
Tabagisme
Mots-clés