Dossier

Cannabidiol : où en est-on ?

Mis en ligne le 20/10/2017

Auteurs : B. Angerville, A. Dervaux

Lire l'article complet (pdf / 652,56 Ko)

De nombreuses publications ont récemment mentionné le cannabidiol, qui est l'un des 2 principes actifs du cannabis avec le delta-9-tétrahydrocannabinol (delta-9-THC), en raison de ses propriétés modulant les effets du delta-9-THC. Des études, préliminaires chez l'animal et précliniques chez l'homme, ont suggéré qu'il pouvait avoir un intérêt dans l'épilepsie de l'enfant et du jeune adulte, les troubles anxieux et psychotiques ou dans les addictions et d'autres pathologies psychiatriques et neurologiques. Nous présentons l'essentiel des publications récentes, toutes anglophones, qui ont fait une synthèse des nombreuses études sur ce sujet.

Comme le delta-9-THC, le cannabidiol se fixe sur les récepteurs cannabinoïdes cérébraux CB1. Cependant, son affinité pour eux est environ 100 fois plus faible. Le cannabidiol ne possède pas d'effets euphorisants ni de potentiel addictif, ce qui a notamment fait l'objet d'une évaluation dans une étude randomisée en double aveugle, contre placebo(1).

D'après des études chez l'animal et, précliniques, chez l'homme, il pourrait avoir des propriétés antipsychotiques, anxiolytiques, antiépileptiques et anti-inflammatoires(2).

Liens d'interêts

Bernard Angerville déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec le sujet de cet article.

Alain Dervaux déclare avoir des liens d’intérêts avec Lundbeck, Indivior, Otsuka, AstraZeneca, Janssen, sans rapport avec le sujet de cet article.

auteurs
Pr Alain DERVAUX

Médecin, Psychiatrie, CHU Sud, Amiens, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Psychiatrie
thématique(s)
Toxicomanie
Mots-clés