Dossier

Cannabis et grossesse : quelles nouveautés ?

Mis en ligne le 31/03/2020

Auteurs : C. Meier

Les études récentes sur l'usage du cannabis en cours de grossesse bien que controversées montrent une augmentation du risque de prématurité, un plus petit poids de naissance et plus d'hospitalisations en néonatalogie. Chez les nouveau-nés, les travaux concordent : trémulations, poids inférieur, troubles du sommeil, mais le syndrome de sevrage est peu documenté. L'enfance et l'adolescence peuvent être marquées par des troubles des fonctions exécutives, neurodéveloppementaux, de gestion des émotions et du comportement. Les initiations de consommations sont alors plus précoces et poursuivies plus fréquemment. Conseiller l'allaitement maternel doit être discuté. Quelle que soit la décision, la prise en charge doit rester empathique, pluridisciplinaire et en réseau. De nouvelles études doivent être menées pour en mesurer les bénéfices ou les inconvénients.

Liens d'interêts

C. Meier déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Tabagisme
Mots-clés