Editorial

Consommation modérée, maîtrisée ou contrôlée : la place de l’éducation thérapeutique…

Mis en ligne le 18/03/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 259,70 Ko)
Au XXIe siècle, nous assistons à l’émergence d’un nouveau paradigme dans la prise en charge des patients présentant des conduites addictives : l’acceptation de la non-abstinence. La consommation est acceptée ou tolérée, moyennant des limites définies par la personne elle-même. Une telle approche permet d’aborder la problématique addictive en introduisant une alternative à l’abstinence. La consommation se poursuit, mais de manière contrôlée. Le fait de proposer des choix aux usagers accroît leur motivation au changement. Mais que le choix aille dans le sens du contrôle ou de l’abstinence, il suppose tout d’abord que l’usager dispose d’une appréhension des risques plus réaliste.
auteur
Dr Didier TOUZEAU
Dr Didier TOUZEAU

Médecin
Addictologie / toxicomanies et alcoologie
Groupe hospitalier Paul Guiraud, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie,
Vie professionnelle
thématique(s)
Education thérapeutique
Mots-clés