Cas clinique

Deux cas d’hallucinose alcoolique

Mis en ligne le 05/10/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 281,87 Ko)
Cette entité clinique a été décrite pour la première fois par Wernicke. On la retrouve actuellement dans la catégorie F10.52 (291.3) du CIM-10 et DSM-IV, c’est-à-dire "Trouble psychotique induit par l’alcool, avec hallucinations, avec début pendant l’intoxication ou pendant le sevrage". Il s’agit d’une complication psychiatrique aiguë de l’alcoolisme chronique, relativement rare. Le tableau clinique comporte l’apparition brutale des hallucinations acoustico-verbales avec automatisme mental, sans désorientation temporo-spatiale, ni altération de la conscience, pendant l’intoxication ou le sevrage d’alcool, dans un contexte d’alcoolisme chronique.
centre(s) d’intérêt
Psychiatrie