Dossier

Grand Prix en addictologie - 2e lauréat - Addiction et prostitution à Lyon en 2015 : état des lieux

Mis en ligne le 02/01/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 356,73 Ko)

Il y a 13 ans, 2 enquêtes sur les consommations de produits en milieu de prostitution française n'ont pu être menées à Lyon . Cette étude lyonnaise réalisée auprès de 63 personnes prostituées retrouve 13 % de consommations problématiques, comme en 2002 , avec toutefois un abandon de la toxicomanie et une surreprésentation de l'alcoolodépendance.

Le mésusage cible surtout les antalgiques de niveau 2. La prostitution induit avant tout une aggravation du tabagisme. L'usage de produits facilite les conditions de travail dans la rue.

Liens d'interêts

F. Frost déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

P. Lack déclare avoir des liens d’intérêts avec Bouchara-Recordati, Indivior, Gilead, AbbVie.

auteurs
Dr Fanny FROST

Médecin, Addictologie / toxicomanies et alcoologie, Clinique mutualiste Les Portes du sud, Vénissieux, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Philippe LACK

Médecin, Médecine générale, CSAPA de l’hôpital de La Croix-Rousse, CHU, LYON, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Psychiatrie
thématique(s)
Alcoolo-dépendance,
Tabagisme,
Toxicomanie
Mots-clés