Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Le plan anti-tabac

Mis en ligne le 02/01/2018

Mis à jour le 06/01/2018

Auteurs :

Télécharger le pdf (pdf / 184,29 Ko)

Tenant l'engagement du gouvernement de faire augmenter, significativement et progressivement, le prix du tabac, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, ont précisé le calendrier de mise en place de la hausse de la fiscalité du tabac qui a pour objectif d'aboutir à un paquet de tabac à 10 euros à l'horizon de 2020. Par paliers :

• une hausse de 1 € en mars 2018 ;

• deux hausses de 0,50 €, en avril et novembre 2019 ;

• deux hausses, respectivement de 0,50 € et 0,40 €, en avril et novembre 2020.

Actuellement, près de 4 paquets de 20 cigarettes sur 5 ont un prix supérieur ou égal à 7 €. Globalement, les prix homologués s'établissent de 6,70 € à 8,10 €. Le gouvernement confirme ainsi sa volonté d'agir en faveur de la réduction de la consommation de tabac en France. On sait depuis longtemps, en effet, que l'augmentation importante et rapide du prix du tabac a montré dans plusieurs pays son efficacité sur la consommation et la prévalence du tabagisme à moyen terme.

Toutefois, pour accompagner la hausse du prix du tabac, une politique de prévention et de sensibilisation à destination notamment des jeunes est nécessaire. Un plan de prévention et de réduction du tabagisme complétera donc les mesures existantes, telles que l'interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l'interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes, les aides au sevrage tabagique et le remboursement des substituts nicotiniques, ainsi que le , dont la seconde édition s'est déroulée en octobre dernier. Le gouvernement entend agir au niveau européen selon les axes suivants : promotion d'une meilleure harmonisation des niveaux de fiscalité sur les produits du tabac ; diminution de la quantité de tabac transitant d'un pays à l'autre de l'Union européenne, en limitant strictement les transports transfrontaliers de tabacs. Enfin, outre ces initiatives européennes, un plan de renforcement de la lutte contre la contrebande de tabacs sera déployé au plus vite sur notre territoire. Au cours des 3 dernières années, la douane a saisi 1 500 tonnes de tabacs. Pour accroître encore l'efficacité de son action face à un marché parallèle extrêmement développé, le gouvernement a décidé le renforcement du renseignement et des contrôles douaniers, au moyen d'un nouveau dispositif répressif et ­dissuasif plus adapté aux nouvelles pratiques de fraude.

Source : ministère de la Santé.

centre(s) d’intérêt
Addictologie
thématique(s)
Tabagisme
Mots-clés