Mise au point

Potentiel thérapeutique des substances psychédéliques en santé mentale

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : J. Hernout

La recherche sur les substances psychédéliques en santé mentale reprend depuis le début du siècle. Dans cette revue systématique de la littérature, 36 essais ont été inclus, pour le traitement de la dépression, de l'anxiété en fin de vie, du trouble de stress post-traumatique, du trouble obsessionnel-compulsif, et des dépendances à l'alcool, au tabac, à l'héroïne ainsi qu'à la cocaïne. La majorité des essais rapportaient une efficacité rapide de ces traitements, durant de quelques jours, pour la kétamine, à quelques mois pour les agents sérotoninergiques. La moitié des essais utilisaient ces substances comme adjuvant d'une psychothérapie : une expérience psychédélique intense est recherchée, et les modifications de l'ego semblent prédire l'efficacité thérapeutique. Les essais inclus sont assez limités, mais d'autres, de plus grande ampleur, sont en cours.

Liens d'interêts

J. Hernout déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Julien HERNOUT

Médecin
Psychiatrie
Hôpital Lucien  Bonnafé, Roubaix
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Psychiatrie
Mots-clés