Dossier

L'allogreffe d'îlots de Langerhans

Mis en ligne le 29/03/2017

Auteurs : Kanza Benomar, Mikaël Chetboun, Julie Kerr-Conte, Marie-Christine Vantyghem, François Pattou

L 'allogreffe d'îlots est une thérapie cellulaire du diabète de type 1 (DT1) qui permet, à partir de pancréas de donneurs en mort encéphalique, la libération, la purification et l'injection des îlots par voie intraportale. Cette thérapie concerne les patients atteints de DT1 ayant subi une greffe de rein ou présentant des hypoglycémies sévères non ressenties. Elle permet la restauration d'une sécrétion endogène d'insuline qui entraîne une amélioration de l'équilibre glycémique et une insulino-indépendance durable. Plusieurs essais ont montré que l'allogreffe d'îlots et l'équilibre métabolique durable obtenu apportent un bénéfice sur l'évolution de la microangiopathie et de la macroangiopathie diabétiques.

Liens d'interêts

K. Benomar déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Kanza BENOMAR

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, CHRU, Lille , France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Julie KERR-CONTE

European Genomic Institute for Diabetes (EGID), Inserm U1190, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Marie-Christine VANTYGHEM

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr François PATTOU

Médecin, Chirurgie viscérale et digestive, Hôpital Huriez, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie,
Transplantation
thématique(s)
Diabète
Mots-clés