Dossier

Facteurs de risque et mortalité des transplantés rénaux atteints de Covid-19

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : S. Caillard

La pandémie de Covid-19 frappe la population de transplantés français depuis le 3 mars 2020. Un registre français, mis en place sous l'égide de la Société francophone de transplantation (SFT), a permis de colliger les cas de Covid-19 confirmés survenant chez des patients transplantés rénaux dans la quasi-totalité des centres sur le territoire. L'analyse de ce registre a abouti à des premiers résultats instructifs. Nous avons montré que l'incidence des formes sévères parmi les patients transplantés hospitalisés pour Covid-19 était de 46,0 % et que leur mortalité était de 22,8 %. Les facteurs de risque de formes sévères et de mortalité sont proches de ceux de la population générale, avec un risque particulier conféré par l'insuffisance rénale. En comparant les transplantés à des patients immunocompétents appariés pour les principaux facteurs de gravité de cette maladie, nous avons aussi montré que la mortalité était plus élevée chez les transplantés (17,9 versus 11,4 %, p < 0,001). Une créatininémie à l'admission au-dessus de 115 μmol/L était associée au décès, alors que le fait d'être transplanté ne l'était pas en analyse multivariée. Le registre français des patients transplantés atteints de Covid-19, rapidement mis en place en début d'épidémie, nous a déjà permis de tirer plusieurs enseignements au sujet de cette infection initialement méconnue, notamment chez les transplantés rénaux, population qui paraissait particulièrement à risque au moment de la survenue des premiers cas dans notre pays.

Liens d'interêts

S. Caillard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts enrelation avec cet article.

auteur
Pr Sophie CAILLARD-OHLMANN

Médecin
Néphrologie
CHRU de Strasbourg, Strasbourg
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
COVID-19,
Rein
Mots-clés