Dossier

Immunothérapie et tolérance opérationnelle en transplantation d'organe

Mis en ligne le 12/07/2017

Auteurs : Filomena Conti

Lire l'article complet (pdf / 1,46 Mo)

Ce texte résume les interventions de 3 spécialistes de l'immunothérapie en transplantation d'organe solide. Alberto Sanchez-Fueyo (King's College, Londres, UK) a résumé les données de tolérance opérationnelle spontanée après transplantation et indiqué les études actuellement en cours dans le monde pour l'induire. Giovanna Lombardi (même institution) et Kenichiro Yamashita (Department of Transplant Surgery, Hokkaido University, Japon) ont rapporté les résultats des 2 premières études pilotes en transplantation hépatique, la première utilisant des Treg non spécifiques, la seconde des Treg spécifiques du donneur en transplantation hépatique, avec des résultats très encourageants.

Liens d'interêts

L’auteur n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteur
Dr Filomena CONTI

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
Foie
Mots-clés