Dossier

Retransplantation rénale

Mis en ligne le 31/12/2019

Auteurs : A. Hertig, S. Drouin

  • La perte de fonction d'un greffon rénal est devenue l'une des premières causes d'insuffisance rénale terminale en France. Tandis que le taux de complications médicales et chirurgicales de la retransplantation est élevé, cette dernière demeure la meilleure option thérapeutique chez les patients suffisamment sains pour accéder une nouvelle fois à la liste d'attente. La retransplantation idéale est même préemptive. L'histoire de la 1re greffe doit être lue sous tous les angles possibles pour optimiser son résultat : la façon dont l'immunosuppression et le greffon lui-même sont gérés en situation de perte de fonction, comment les alloantigènes partagés par les greffons successifs sont considérés sur le plan immunologique, à quel point le passé infectieux et tumoral du receveur influence la prise de risque et le choix du meilleur site chirurgical sont des éléments majeurs de l'équation.
Liens d'interêts

A. Hertig et S. Drouin déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
Rein
Mots-clés