Les anticorps anti-MOG sont-ils pathogènes ?


D'après Weinshenker B et al., abstr. 190 ;  Banwell B et al., abstr. 191 et Meinl E et al., abstr. 192, actualisés