Un traitement d’escalade versus un traitement d’induction


D’après Waubant E et al., abstr. 301 et Coles AJ et al., abstr. 300, actualisés