Plus que la consommation de fibres, la perte de poids permet un meilleur contrôle du DT2 traité par metformine

D’après Tramontana F et al., abstr. 209, actualisé