LAL : l’ibrutinib au secours de l’asparaginase

D’après Butler M et al., abstr. S107, actualisé