Les β-bloquants et la BPCO : des liaisons pas si dangereuses

D’après Rasmussen D et al., abstr. PA4425, et Nielsen AO et al., abstr. PA2459, actualisé