Le lorlatinib est le traitement de deuxième ligne après le crizotinib pour les cancers avec une translocation ROS1

D'après Landi L et al., abstr. 1489 PD, actualisé