CABOREAL ou le cabozantinib dans la “vraie vie”

D’après Gross-Goupil M et al., abstr. 722P ; Fléchon A et al., abstr. 732P, actualisés