Hyperthyroxinémie euthyroïdienne : un nouveau gène en cause ?

D’après Geslot A et al., abstr. P3-06-193, actualisé