Quand le robot fait mieux que l’humain : l’injection sous-rétinienne

D'après De Smet M et al., Symposium Session 4, actualisé