Mise au point

Chéloïdes sur peau noire

Mis en ligne le 23/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 3,55 Mo)

Les chéloïdes sont des lésions fibroprolifératives du derme le plus souvent déclenchées par un traumatisme cutané, même minime, ou une folliculite. Elles évoluent sur un mode chronique, avec une extension plus ou moins marquée en surface et en relief, avant de se stabiliser spontanément et parfois de régresser dans des délais de plusieurs années ou décennies. La gêne qu'elles occasionnent est variée, définissant des objectifs thérapeutiques distincts : préjudice esthétique, prurit parfois intolérable, douleur spontanée et sensibilité jusqu'à l'allodynie, suppurations intra-chéloïdiennes, parfois gêne fonctionnelle pour des chéloïdes très volumineuses ou très mal situées (péri-orificielles). Bien que parfaitement bénignes, les chéloïdes récidivent presque constamment après exérèse chirurgicale simple ou destruction physique. La multiplicité fréquente des lésions chez un même sujet ainsi que leur évolution chronique justifient l'usage du terme de “maladie chéloïdienne”. Le terme de “cicatrice”, qui sous-entend une lésion séquellaire fixe, paraît en revanche peu approprié à l'évolution chronique de la chéloïde.

Liens d'interêts

A. Petit déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Antoine PETIT
Dr Antoine PETIT

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
Hôpital Saint-Louis, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés