Cas clinique

Eczéma dyshidrosique et immunoglobulines polyvalentes

Mis en ligne le 10/03/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,14 Mo)

Un homme de 29 ans est suivi dans le service de neurologie pour tétraparésie dans le cadre d'un syndrome ASMAN (Acute Sensory-Motor Axonal Neuropathy) . Un traitement par des immunoglobulines polyvalentes intraveineuses est débuté à la dose de 0,5 g/j, 5 jours de suite. Quarante-huit heures après la première injection, le patient voit apparaître un prurit de la plante des pieds , suivi de lésions vésiculeuses. Traité par son neurologue avec des émollients, il est adressé en consultation de dermatologie pour avis.

Liens d'interêts

J. Chanal déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Johan CHANAL

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
Hôpital Cochin, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés