Mise au point

Genre et peau

Mis en ligne le 30/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 85,22 Ko)

Depuis les années 1950, les études de genre ne cessent de se développer et font d'ailleurs désormais partie des priorités affichées de l'Union européenne, par exemple. Le concept de genre vient des sciences sociales, pour désigner les différences non biologiques entre les hommes et les femmes, à la différence du sexe. Il peut donc s'appliquer du point de vue social, psychologique, économique, démographique, politique, anthropologique, etc. Ainsi, il n'y a pas nécessairement d'association stricte entre sexe et genre. Le genre peut se définir comme un système de bicatégorisation entre les sexes (homme/femme) et entre les valeurs et représentations qui y sont associées (masculin/féminin). Il diffère donc aussi de l'orientation sexuelle (homosexualité, bisexualité, hétérosexualité) et de la transsexualité.

La peau, qui est si importante par sa fonction non seulement biologique mais aussi symbolique ou psychique pour chacun d'entre nous, peut donc avoir une place particulière en fonction du genre. En se situant à l'intersection du moi et de l'autre, au carrefour complexe des informations, des influences et des reconnaissances, elle a nécessairement une signification genrée spécifique, très dépendante du contexte socioculturel.

auteur
Pr Laurent MISERY
Pr Laurent MISERY

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
CHU, Brest
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés