Cas clinique

Lésion papuleuse du gland et miliaire tuberculeuse compliquant une BCG-thérapie intravésicale

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : H. Colboc, A. Dammak, E. Marinho, L. Deschamps, J. Di Lucca-Chrisment, B. Crickx, C. Leport, V. Descamps

La BCG-thérapie est utilisée comme traitement adjuvant des tumeurs superficielles de la vessie [1]. La technique consiste en l'injection intravésicale de bacilles de Calmette et Guérin (BCG) entraînant une inflammation qui favorise la disparition des lésions cancéreuses. Elle peut se compliquer de réactions locorégionales et générales, comme lors de la vaccination antituberculeuse. Nous rapportons ici l'apparition de lésions péniennes au décours d'une BCG-thérapie.

Liens d'interêts

Les auteurs n’ont pas déclaré de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Lydia DESCHAMPS

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Béatrice CRICKX

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vincent DESCAMPS

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Infectiologie
Mots-clés