Cas clinique

Lymphome B centrofolliculaire cutané primitif : à distinguer d'un infiltrat réactionnel et d'un lymphome folliculaire systémique

Mis en ligne le 08/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 3,05 Mo)

Un homme âgé de 61ans, traité par sotalol et spironolactone-altizide pour une hypertension artérielle, chauffeur de taxi, consulte pour une lésion du cuir chevelu, initialement considérée comme une “loupe” (ou kyste trichilemmal). L'examen clinique objective 2 nodules érythémateux localisés sur le vertex, associés à 2 lésions satellites de plus petite taille. Le reste de l'examen clinique est strictement normal ;en particulier, il ne trouve ni adénopathie ni splénomégalie. Un lymphome cutané est fortement suspecté.

auteurs
Dr Nicolas ORTONNE

Médecin, Dermatopathologie, Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Brigitte HILLION

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Centre hospitalier de Marne-la-Vallée, Jossigny, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Saskia INGEN-HOUSZ-ORO

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Oncologie dermatologie
thématique(s)
Tumeurs
Mots-clés