Dossier

Peut-on arrêter les anti-PD1 ? Données à long terme de l'étude KEYNOTE-006 (pembrolizumab versus ipilimumab)

Mis en ligne le 16/07/2018

Mis à jour le 20/07/2018

Auteurs : S. Monestier

Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, ROCHE (consultante) ; BMS, ROCHE, GSK/Novartis, MSD (frais de déplacement/congrès) ; BMS, ROCHE-Genentech, GSK, Amgen, GSK/Novartis, MSD, Merck-Serono, AstraZeneca (essais cliniques).

auteur
Dr Sandrine MONESTIER
Dr Sandrine MONESTIER

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
CHU de la Timone, AP-HM, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Oncologie dermatologie
Mots-clés