Congrès/Réunion

La polyarthrite rhumatoïde : comment l’expliquer ? Maladie auto-immune ou maladie hyper-inflammatoire ?

Mis en ligne le 24/06/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 99,53 Ko)
La PR est encore considérée, par beaucoup d’entre nous, comme étant exclusivement une maladie auto-immune. En effet, la présence d’anticorps dirigés contre d’autres anticorps (facteurs rhumatoïdes) et celle d’anticorps plus spécifiques dirigés contre des protéines modifiées qui ne sont plus reconnues comme des protéines du soi par l’organisme (anticorps dirigés contre des peptides citrullinés [AntiCitrullinated Protein/ peptide Antibodies – ACPA], notamment) plaident grandement en ce sens. Les premières descriptions physiopathologiques de la PR s’intéressaient à son aspect macroscopique, et particulièrement cytologique, en faisant la part belle aux différentes cellules (synoviocytes, macrophages, lymphocytes) retrouvées dans les articulations touchées par la maladie. [...]
centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde
Mots-clés