Mise au point

Prise en charge médicale des personnes transgenres

Mis en ligne le 30/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 97,66 Ko)

Mahus en Polynésie, muxes au Mexique, hijras en Inde, les personnes transgenres existent dans toutes les cultures depuis la nuit des temps. De nombreux termes et définitions sont utilisés pour parler de cette population, mais on emploie actuellement le terme de transgenre, néologisme venant de transgender, pour désigner toute personne, opérée ou non, dont l'identité de genre n'est pas en adéquation avec son sexe biologique. La visibilité des personnes “trans” semble avoir progressé ces dernières années, mais il existe trop peu de données épidémiologiques passées et présentes pour qu'on puisse parler d'augmentation de prévalence ou d'incidence. Dans la littérature, la prévalence des transgenres “male to female” (MtF) est comprise entre 1/2 900 et 1/50 000 selon les études et les pays. En France, la prévalence se situe entre 1/10 000 et 1/50 000, soit 12 000 à 50 000 personnes, avec un sex-ratio MtF/FtM de 3:1.

auteur
Dr Florence MICHARD

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Bichat-Claude-Bernard, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
VIH
Mots-clés