Cas clinique

Psoriasis cutané et pyoderma gangrenosum apparaissant de façon paradoxale sous infliximab en traitement d’une polyarthrite rhumatoïde

Mis en ligne le 24/06/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,14 Mo)

L’infliximab dispose de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) dans le traitement du psoriasis cutané et articulaire. Il est parfois aussi utilisé hors AMM en traitement du pyoderma gangrenosum avec une bonne efficacité. Nous rapportons ici la survenue paradoxale d’un psoriasis cutané et d’un pyoderma gangrenosum au cours d’un traitement par infliximab chez une patiente traitée pour une polyarthrite rhumatoïde (PR).

Mme R., âgée de 54 ans, est traitée pour une PR (anticorps anti-CCP positifs) par de l’infliximab associé à du léflunomide et à 4 mg de prednisone. De façon paradoxale est progressivement apparu un psoriasis limité à quelques lésions pustuleuses palmoplantaires (figures 1 et 2) et à quelques plaques érythémato-squameuses. Cette patiente avait reçu déjà 12 perfusions d’infliximab à la posologie de 3 mg/kg avec [...] 
auteurs
Pr Vincent DESCAMPS

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Béatrice CRICKX

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
M Olivier MEYER

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde,
Psoriasis
Mots-clés