Cas clinique

Un purpura fébrile qui jette un froid

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : M. Amiot, J. Lavaud, L. Deschamps, A. Tournier, V. Descamps

Nous rapportons une observation typique de purpura vasculaire révélant une cryoglobulinémie mixte qui est l'occasion de revoir l'enquête étiologique et la prise en charge des purpuras vasculaires, en mettant en exergue cette étiologie peu fréquente : les cryoglobulines.

Liens d'interêts

M. Amiot, J. Lavaud, L. Deschamps, A. Tournier et V. Descamps déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Mathilde AMIOT

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Lydia DESCHAMPS

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vincent DESCAMPS

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés