Cas clinique

Des ulcères tropicaux

Mis en ligne le 23/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 3,13 Mo)

Un stagiaire sous-officier, originaire du Burkina Faso, a consulté à l'hôpital militaire de Marseille pour des ulcérations des 2 jambes évoluant, sans fièvre ni altération de l'état général, depuis plusieurs semaines, apparues avant son arrivée en France. Elles étaient indolores, à la fois fibrinopurulentes et bourgeonnantes, avec une bordure assez nette, surélevée. Il n'y avait aucune anomalie clinique vasculaire ; on palpait quelques adénopathies centimétriques inguinales. Les examens biologiques sanguins étaient dans les normes, il n'y avait pas d'anémie. Une biopsie sur les berges d'un ulcère a été réalisée, avec demande de colorations spéciales. L'histologie a objectivé de petits éléments ronds colorés en bleu au giemsa, intra- et extra- macrophagiques. La culture puis l'identification par PCR ont permis de confirmer l'infection à Leishmania major. Un traitement par fluconazole 200mg/j durant 1mois a permis la guérison rapide des ulcérations ; des séquelles cicatricielles pigmentaires ont persisté.

Liens d'interêts

J.J. Morand déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Jean-Jacques MORAND

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
Hôpital Sainte-Anne, Toulon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés