Dossier

Exploration de la choroïde

Mis en ligne le 28/04/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,63 Mo)

Notre connaissance de la choroïde a largement augmenté au cours des dernières années grâce à l'introduction de 2 nouvelles modalités d'exploration en OCT : l'Enhanced-Depth Imaging OCT (OCT EDI), et le Swept-Source OCT (OCT SS). 

Jusque-là, les modalités d'exploration de la choroïde  étaient imparfaites. En angiographie à la fluorescéine, la visualisation de la choroïde est gênée par la présence de pigments qui bloque la transmission du produit de contraste ; en angio-ICG, il est possible de visualiser la vascularisation choroïdienne, mais cet examen ne fournit pas d'informations sur l'épaisseur de la choroïde l'échographie en mode B n'a pas une résolution assez fine pour apprécier les variations de l'épaisseur choroïdienne; enfin, en OCT, avant l'avènement des méthodes d'exploration de la choroïde, la zone de plus grande sensibilité (le “zero-delay point”) se situe à la jonction vitréorétinienne, tandis que les structures de la choroïde, plus profondes, sont moins analysables, gênées par des phénomènes de diffraction et par l'effet bloquant de la mélanine.

auteur
Dr Franck FAJNKUCHEN
Dr Franck FAJNKUCHEN

Médecin
Ophtalmologie
Hôpital Avicenne, DHU vision et handicaps, Bobigny
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
Imagerie
Mots-clés