Dossier

Futures molécules et avenir de la thérapie cellulaire

Mis en ligne le 22/10/2018

Auteurs : V. Capuano

Lire l'article complet (pdf / 120,41 Ko)

L'objectif de cet article est de faire le point sur les traitements à venir de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) atrophique.
Dans les prochaines années, les résultats de nombreuses études seront disponibles qui (on l'espère) pourront permettre le traitement de nos patients.

La forme atrophique de la DMLA est caractérisée par la disparition de l'épithélium pigmentaire et des photo­récepteurs entraînant une perte de sensibilité lumineuse (scotome). Néanmoins, l'atrophie maculaire n'est pas spécifique à la DMLA atrophique.

La plupart des pathologies choriorétiniennes peuvent donner un tableau clinique d'atrophie maculaire, y compris une DMLA de type exsudatif qui s'est atrophiée (le rôle atrophiant des anti-VEGF est encore débattu).

Lorsque l'atrophie maculaire est étendue (quelle qu'en soit la cause), le terme d'“atrophie géographique” est utilisé ; pourtant, atrophie géographique n'est pas toujours synonyme de DMLA atrophique.

En juillet 2018, aucun médicament n'est disponible pour le traitement de la DMLA atrophique, et l'objectif de cet article est donc de faire le point sur les traitements à venir.

Méthode

Afin d'avoir une vision globale des molécules actuel­lement en cours d'expérimentation, l'auteur a saisi les mots “geographic atrophy” dans la barre de recherche “condition or disease” sur le site https://clinicaltrials.gov Il s'agit d'une database de toutes les études cliniques sponsorisées ou publiques menées dans le monde.

Résultats

Au 21 juillet 2018, 96 études sur le traitement de la DMLA atrophique sont enregistrées. Onze sont classées comme “terminées”, 12 comme “inconnues et suspendues” ; 32 sont actives en “phase de recrutement ou seront en phase de recrutement dans le futur proche”, dont 5 sont des études observationnelles, parmi lesquelles 1 étude évalue l'atrophie dans la forme exsudative. Le tableau résume les données disponibles sur les 41 études restantes.

Discussion

Plusieurs cibles thérapeutiques potentielles (prévenir le stress oxydatif, agir sur le métabolisme lipidique, réguler l'inflammation) sont en cours d'essais cliniques. En l'état actuel, la voie la plus prometteuse est celle du contrôle de l'inflammation, en particulier la régulation de la voie du complément par les injections intravitréennes. D'autres voies, comme la voie intradermique ou la voie orale, sont également en discussion.

Le parcours d'un médicament entre les phases de recherche et la distribution en pharmacie est long et difficile : même pour les molécules qui ont donné de bons résultats à la fin de la phase III, il faut attendre des années avant de les retrouver en pharmacie.II


FIGURES

Références

Pour en savoir plus


https://clinicaltrials.gov

Creteilophtalmo.fr

Liens d'interêts

V. Capuano déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Vittorio CAPUANO

Médecin
Ophtalmologie
Hôpital intercommunal, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
Dégénérescence maculaire liée à l'âge - DMLA
Mots-clés