Cas clinique

Masse d'allure tumorale du corps ciliaire

Mis en ligne le 29/04/2017

Auteurs : L. Lumbroso-Le Rouic

Lire l'article complet (pdf / 1,14 Mo)

Un patient, âgé de 56 ans, électricien, consulte pour une rougeur oculaire gauche apparue à la suite d'une projection de “poussière”. Il est reçu en urgence.

À l'examen, l'oeil droit est normal. À gauche, en revanche, l'examen à la lampe à fente montre une hyperhémie conjonctivale limbique positionnée sur 8 heures et l'on constate une lésion dans l'angle iridocornéen en regard, associée à une lésion rétro-irienne et à des phénomènes hémorragiques. La masse rétroirienne est confirmée par l'échographie haute fréquence (figure 1) . Cet aspect étant fortement évocateur de tumeur, le patient est adressé pour une prise en charge en milieu spécialisé. L'examen clinique, réalisé quelques jours plus tard, est superposable : l'acuité visuelle est à 4/10, et une discrète hyperhémie conjonctivale persiste (figure 2) , bien que le patient signale une amélioration fonctionnelle sous corticoïdes locaux. Une synéchie postérieure est constatée sur 6 heures, ainsi que quelques dépôts pigmentés sur la cristalloïde antérieure, séquelles probables d'une inflammation. En gonioscopie, on note un remaniement de l'angle sur 7-8 heures, sans véritable pigmentation, les remaniements rétro-iriens ne sont pas retrouvés cliniquement (figure 3) . Le fond d'oeil est sans particularité.

Liens d'interêts

L. Lumbroso-Le Rouic déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Livia LUMBROSO-LE ROUIC
Dr Livia LUMBROSO-LE ROUIC

Médecin
Ophtalmologie
Institut Curie, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie ophtalmologie,
Ophtalmologie
thématique(s)
Onco-ophtalmologie
Mots-clés