Cas clinique

Prise en charge d’un corps étranger organique intraorbitaire

Mis en ligne le 02/10/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,71 Mo)

Un enfant, âgé de 6 ans, est adressé pour un traumatisme orbitaire droit survenu 8 jours auparavant, avec corps étranger intraorbitaire et fracture du toit orbitaire droit. Une chirurgie avait déjà été réalisée 2 jours après le traumatisme afin de tenter l’exérèse du corps étranger, sans succès.

Lors de la consultation, l’examen clinique montre une paupière supérieure droite ptosée, inflammatoire, cartonnée avec surinfection, suppuration et mobilité réduite. 

L’acuité visuelle est à 10/10 aux 2 yeux ; l’examen à la lampe à fente ainsi que le fond d’oeil sont normaux. Le bilan orthoptique ne montre pas de troubles de la motilité oculaire. 

Le bilan biologique préopératoire met en évidence un syndrome inflammatoire classique, avec hyperleucocytose, vitesse de sédimentation et C-réactive protéine augmentées. Le scanner orbitaire confirme la présence d’un corps étranger intraorbitaire, localisé juste sous le toit orbitaire droit, avec fracture de toit orbitaire en regard exposant à un risque élevé de méningite. Le caractère très hyperdense du corps étranger au scanner, presque de densité osseuse, est très en faveur de la nature organique de celui-ci.

[...]


auteurs
M Julia MENEY

Médecin, Ophtalmologie, Centre hospitalier national ophtalmologique des Quinze-Vingts, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
M Julien BOUMENDIL

Médecin, Ophtalmologie, centre hospitalier national ophtalmologique des Quinze-Vingts, PARIS, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
Chirurgie,
Inflammation,
Ophtalmologie pédiatrique,
Paupières
Mots-clés