Cas clinique

Pseudo-choriorétinite séreuse liée aux anti-MEK

Mis en ligne le 27/10/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 311,08 Ko)

Une femme, âgée de 36 ans, traitée depuis 1 semaine par cobimétinib et vémurafénib pour un mélanome cutané avec métastases hépatiques, consulte pour des métamorphopsies de l'oeil gauche.

L'acuité visuelle est de 10/10 à droite et de 6/10 à gauche. L'examen du segment antérieur est sans particularité à droite et à gauche. L'examen du fond d'oeil retrouve une subtile modification de l'aspect du pigment xanthophylle à droite et à gauche. L'examen en tomographie par cohérence optique (OCT) note l'existence de zones d'épaississement de l'épithélium pigmentaire extramaculaire bilatérales et la présence d'un décollement séreux fovéolaire en regard d'une zone d'épaississement de l'épithélium pigmentaire. L'altération de la vision étant modérée, le traitement général est maintenu.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts .

auteurs
Dr Jean-François LE ROUIC

Médecin, Ophtalmologie, Clinique Sourdille, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Pascal PERONNET

Médecin, Ophtalmologie, Clinique Sourdille, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Diana MIHU

Médecin, Ophtalmologie, Ophtalliance, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie ophtalmologie,
Ophtalmologie
Mots-clés