Mise au point

Tumeurs conjonctivales

Mis en ligne le 23/02/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,41 Mo)
Les tumeurs conjonctivales constatées durant l’enfance sont bénignes dans la plupart des cas, les plus fréquentes étant les naevi, les choristomes et les papillomes. En revanche, chez l’adulte, en particulier après 30-40 ans, toute lésion conjonctivale d’apparition récente avec croissance progressive doit faire évoquer la possibilité d’une tumeur maligne, ce d’autant plus qu’elle est en relief, ferme à la palpation, qu’elle envahit la cornée, s’associe à des vaisseaux nourriciers dilatés, à une pigmentation ou à une kératinisation de surface. La prise en charge thérapeutique des tumeurs malignes doit systématiquement faire l’objet d’une discussion en réunion pluridisciplinaire. En cas de néoplasie épidermoïde ou mélanocytaire, l’exérèse complète de la tumeur sera réalisée sous AG après iconographie et mesure des dimensions tumorales. Les traitements complémentaires seront ensuite discutés en fonction des résultats anatomopathologiques. En cas de lymphome, on se contentera d’une biopsie pour analyse histologique avant d’adresser le patient en hématologie pour bilan et prise en charge thérapeutique.
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
Mots-clés